Ward Van Grimbergen

Je crée depuis l’âge de vingt ans. Mon travail artistique a évolué de façon positive, avec des hauts et des bas. J’emploie tous les mediums artistiques pour m’exprimer plastiquement à un moment précis.

Depuis 2000, j’expose très souvent, la plupart du temps dans la région d’Anvers, mais aussi dans le Limbourg et aux Pays-Bas (Breda).

Je n’ai pas de thème spécifique. Je dessine la vie telle que je la ressens … Des expériences dans la vie affective… Pour moi, créer est une activité passionnante et un repère dans l’expérience de la réalité.

 

*****

 

Pas mal d’artistes font preuve d’une certaine réticence ou même d’un refus lorsqu’il s’agit d’expliquer leur œuvre au public. La plupart du temps, il ne s’agit de rien de plus que d’une certaine modestie, combinée à une attente prudente. Le spectateur a en effet vite tendance à accorder une valeur considérable aux dires de l’artiste, et l’artiste le sait. Plutôt que de s’exprimer, il préfère que le spectateur réfléchisse par lui-même à l’œuvre et donne ses propres interprétations, qui peuvent alors parfois lui apporter de toutes nouvelles visions inattendues. Mais il existe également un autre type d’artistes qui ne sont franchement pas en mesure de communiquer quelque chose de sensé sur leur œuvre. Ils veulent bien en parler, avec plaisir même, mais ils n’arrivent pas à traduire en mots ce qui leur est passé par la tête lors de la réalisation. Souvent, ces artistes travaillent de façon très spontanée et intuitive, de sorte qu’ils sont incapables de reconstituer par la suite le processus créatif. 

Si vous demandez au sculpteur Ward Van Grimbergen ce qu’une œuvre précise représente, vous pouvez vous attendre à une réponse du type : « Eh bien, c’est une bête, un renard en fait, mais également un léopard, un léopard qui veut sauter … ou un rat, oui un rat, peut-être que c’est un rat, » et il vous regarde alors d’un air satisfait en souriant. Du fait de sa perception particulière, Ward Van Grimbergen voit dans les formes que nous percevons comme habituelles une complexité et une ambivalence accrues. En conséquence de son imagination alerte, il est submergé d’associations et doute parfois de la réalité ….

 

Paul Ilegems, extrait de l’article « Een kunstenaarsbestaan in de psychiatrie, 2008 » (La vie d’un artiste en psychiatrie, 2008)

Expositions

Atelier

  • De Vinken - Lange Lozanastraat 60-62 2018 Anvers

Partager