Vitalvk

Vital gribouille depuis toujours dans les marges de ses cahiers, ce qui n’enchante pas ses professeurs,  sauf un,  Jo Dustin. Une rencontre essentielle et déterminante avec cet enseignant et artiste peintre en 1966,  qui  l’encourage à faire les Beaux Arts à Bruxelles.
Pour finir il  ne choisit  pas les Beaux Arts, mais beaucoup d’autres voies, dont une principale  « apprendre  sur le tas … » : pécheur à la ligne,  décorateur,  magasinier, monteur de stands, peintre en bâtiment, plombier, mâcon, menuisier et par pur hasard, il met un pied dans un théâtre en 1978  et n’en ressort qu’en 2015.
Et en 2015, il quitte la vie professionnelle, celle au service de la création collective pour se consacrer à la création individuelle.

Parler de moi :
Je n’aime pas  du tout parler de moi.
Vital Van Kriekinge : 20-01-1954  BRUXELLES

Je signe mes réalisations sous VitalVK
J’ai la chance d’être  autodidacte certifié et de plus, dyslexique sévère.
Depuis que ma mémoire se souvienne, je peins depuis toujours. 
Je me définis plus artisan qu’artiste et je revendique appartenir au courant d’air de l’art- brut.
On peut comparer ma peinture à l’écriture spontanée.
Il y a plusieurs couches cachées sous la peinture finale.
Je peins en général rapidement…tout est relatif…
Je peins en musique (Miles Davis / John Martin / Chet Baker / Leonard Cohen / Paolo Conte) et d’autres..
L’évolution de la peinture dépend beaucoup  des conditions du climat.
J’aime l’anarchie du désordre, des taches, des ratures, de la poussière et les inattendues. 
Je ne peins pas, ni ne dessine les chats et les coquelicots.
J’aime les crayons noirs, les pastels secs, l’encre, la gouache, la colle, le papier, les gouges, les tampons, le délavé, l’eau, les marqueurs, le carton, etc.…
J’aime le regard  extérieur qui interroge, qui cherche, qui recule devant la toile.
Oui cela me ressemble
Au plaisir de vous rencontrer
Vital 

vitalvkartbrut.com

Expositions

Partager