Tonny

Je voulais être grand, mais je ne pouvais pas être petit. J’étais incapable de me montrer tel que j’étais et que je pensais en réalité. Vouloir être très créatif, mais pas artistique. Avoir besoin d’un podium, mais sans les spots.

Jusqu’à ce que j’apprenne à manier l’argile mi-2012. La passion que je recherchais depuis longtemps.

L’argile est plastique, et donc infiniment malléable. Et pourtant, il faut savoir s’arrêter au bon moment. Bricoler, fabriquer, simplifier, jeter un regard autre, des doigts qui forment. Délicieux !

Finalement, je peux expliquer ce qui, pendant tout ce temps, me frustre, m’occupe, m’énerve, me blesse, …

Comme je suis vraiment : frivole, plein d’humour, habile, dominateur également. Large d’idées et puis finalement non.

L’alien qui devenait misanthrope par nécessité. 

Quand les cochons deviennent-ils du porc, les poussins du poulet ? Une vache n’est-elle vraiment rien de plus qu’un tas de steaks et un réservoir à lait ? Un mouton est devenu vêtement. Une chèvre, fromage. We are to blame. Et de quel droit ?

Action is the enemy of thought. Ou est-ce le contraire ?

L’insoutenable légèreté de l’être. L’être est très basique : survivre et nous reproduire. Pourquoi ne nous satisfaisons-nous pas de cette légèreté ?

Fatum ou le destin mystique. La douleur physique est-elle plus supportable quand elle n’a pas de cause manifeste ? 

 J’ai trouvé mon porte-parole et ma passion….

Expositions

Atelier

  • Kliniek Sint-Jozef - Boterstraat 6 8740 Pittem

Partager