Tinne Kers

J’ai déjà suivi plusieurs formations artistiques, mais je n’ai rien achevé, et cela suite aux aléas de la vie. Cette année cela va changer. Je suis actuellement dans ma dernière année de graphisme libre et je passerai devant le juri en juin, passionnant ! J’avais suivi cette direction durant cinq ans à Saint-Trond mais ils utilisent encore beaucoup de techniques toxiques.  Pour la dernière année j’ai changé et je suis allée à l’Académie d’Hasselt, où ils utilisent des matériaux non-toxiques. Si je réussis je pourrai encore me spécialiser.

Dessiner est vraiment une nécessité pour moi, une sorte de pulsion.  Peut être que je le fais pour pouvoir saisir les choses, les comprendre, apprendre quelque chose sur ou pour moi-même, mieux pouvoir réagir à certaines situations dans mon entourage direct, de ma propre exéprience. Cela se traduit souvent dans mon travail  artistique comme un clin d’oeil. Souvent je ne connais pas à l’avance le résultat final d’une oeuvre (dessin, gravure, peinture), sauf s’il s’agit d’un dessin d’observation ou d’un travail sur commande, alors je peux déjà un peu m’imaginer à quoi cela ressemblera. Certains appellent cela peindre intuitivement, s’il faut vraiment donner un nom à la chose. Tout comme moi qui m’appelle par hasard Tinne Kers.

Expositions

Atelier

  • Artisit - André Dumontlaan 16 3600 Genk

Partager