Marcel Hoeben

Marcel a commencé à créer très tôt, dès l’âge de 8-9 ans. Il s’agissait alors surtout de dessins. Avant et après ses études d’architecte d’intérieur, son œuvre oscillait déjà entre arts appliqués et art libre. Son objectif est de faire naître un flot de pensées chez le spectateur de son œuvre. Il y a toujours une cohérence entre la perception et la signification.

Son œuvre a évolué considérablement et se veut de moins en moins matérielle et de plus en plus conceptuelle. Cette évolution est perceptible à travers ses diverses créations.

Marcel emploie plusieurs techniques. Ses toutes dernières œuvres d’art sont des constructions non substantielles conçues et composées in situ. 

La plupart de ses thèmes tournent autour de la notion de temps. Les titres se veulent souvent énigmatiques, comme « De avond brengt de dag (Le soir amène le jour) ». Les sujets abordés sont également en relation directe avec ses propres expériences de vie. Il puise son inspiration dans la nature et tout ce qui vit. Ainsi, il dit : « Pardon » à l’oignon qu’il est en train de couper. La philosophie de la « phénoménologie existentielle » (par ex. : Maurice Merleau-Ponty) est également l’une de ses sources d’inspiration. 

Ses occupations artistiques l’entravent souvent dans l’organisation de sa vie quotidienne. Il veut s’engager de façon concentrée dans ses activités artistiques. 

Atelier

  • Artisit - André Dumontlaan 16 3600 Genk

Partager